Différences

Cette page vous donne les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

dictionnaire:uerbum7 [2012/01/31 18:14]
lecaude [7.2.2. En italien]
dictionnaire:uerbum7 [2014/12/20 16:10] (Version actuelle)
desiderio
Ligne 1: Ligne 1:
-<html><div class="titre">uerbum, -i (n.)</div></html>  +<html><class="lestitres">uerbum, -i (n.)</p></html><html><center><big><big>(substantif)</big></big></center></html> 
 \\ \\
 ---- ----
Ligne 12: Ligne 11:
  
  
-À côté des formes savantes fr. //verbe//, it. //verbo//, esp. //verbo//, port. //verbo// (cf. [[§ 7.2.]]), le //REW // répertorie les formes suivantes, héritées soit du singulier //uerbum,// soit du pluriel //uerba// réinterprété comme une forme de féminin singulier de la première déclinaison :+À côté des formes savantes fr. //verbe//, it. //verbo//, esp. //verbo//, port. //verbo// (cf. [[#7.2. Les emprunts faits au latin par les langues anciennes et modernes|§ 7.2.]]), le //REW // répertorie les formes suivantes, héritées soit du singulier //uerbum,// soit du pluriel //uerba// réinterprété comme une forme de féminin singulier de la première déclinaison :
  
   *sarde du nord //sos bervos// « formule magique pour envoûter les balles de fusil » ;   *sarde du nord //sos bervos// « formule magique pour envoûter les balles de fusil » ;
Ligne 79: Ligne 78:
  
  
-Quant à fr. //verbiage// (et au verbe dérivé //verbiager//), il est en réalité dérivé du verbe //verbier// « chanter en modulant, gazouiller », qui a de nombreuses variantes en ancien-français : //werbloier//, //guerbloier//, //werbler//, //verboier//, //verbloier//. Selon le [[//FEW//]] (t. 17, 562a) le verbe serait issu d’une forme a. b. frq. //%%*%%werbilôn//. Mais sa proximité phonétique avec fr. //verbe// a vraisemblablement favorisé l’emploi de //verbiage// au sens de « abondance de paroles vides de sens ».+Quant à fr. //verbiage// (et au verbe dérivé //verbiager//), il est en réalité dérivé du verbe //verbier// « chanter en modulant, gazouiller », qui a de nombreuses variantes en ancien-français : //werbloier//, //guerbloier//, //werbler//, //verboier//, //verbloier//. Selon le //[[FEW]]// (t. 17, 562a) le verbe serait issu d’une forme a. b. frq. //%%*%%werbilôn//. Mais sa proximité phonétique avec fr. //verbe// a vraisemblablement favorisé l’emploi de //verbiage// au sens de « abondance de paroles vides de sens ».
  
  
Ligne 149: Ligne 148:
  
 [[:dictionnaire:uerbum6|Page précédente]] ou [[:dictionnaire:uerbum|Retour au plan]] ou [[:dictionnaire:uerbum8|Page suivante]] [[:dictionnaire:uerbum6|Page précédente]] ou [[:dictionnaire:uerbum|Retour au plan]] ou [[:dictionnaire:uerbum8|Page suivante]]
-