Différences

Cette page vous donne les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

dictionnaire:et6 [2012/06/12 16:41]
garrido
dictionnaire:et6 [2014/12/17 12:41] (Version actuelle)
desiderio
Ligne 1: Ligne 1:
-<html><div class="titre">Et</div></html>  +<html><class="lestitres">et</p></html>  
- +\\
 ---- ----
 +\\
  
 ====== 6. Histoire du lexème ====== ====== 6. Histoire du lexème ======
Ligne 11: Ligne 10:
  
  
-//• Et // à valeur temporelle devient fréquent en latin tardif <sup>((1))</sup>;:+//• Et // à valeur temporelle devient fréquent en latin tardif ((Cf. LÖFSTEDT  (1936, 56 ss.) ; (1942, II, 227).)):
  
  
Ligne 20: Ligne 19:
  
  
-• En latin tardif, on observe un flottement entre //et// et //etiam// dans la tournure //non solum…sed et// (=//etiam//) et dans //simul etiam// (au lieu de //simul et//). Ce flottement s’explique probablement par l’affaiblissement de la valeur de //etiam//, comme le montre aussi la tournure renforcée //etiam et// <sup>((2)))</sup>.+• En latin tardif, on observe un flottement entre //et// et //etiam// dans la tournure //non solum…sed et// (=//etiam//) et dans //simul etiam// (au lieu de //simul et//). Ce flottement s’explique probablement par l’affaiblissement de la valeur de //etiam//, comme le montre aussi la tournure renforcée //etiam et// ((Cf. LÖFSTEDT (1936, 57).)).
  
  
Ligne 62: Ligne 61:
  
  
-La langue du Nouveau Testament présente aussi des emplois de καί introduisant des propositions complétives, par exemple dans  καὶ ἐγένετο καί, καὶ γίγνεται καί (« et il arrive / arriva que »), tournure typiquement biblique. En latin, le  κα ί « subordonnant » est rendu tantôt par l’asyndète (a), tantôt par un véritable subordonnant (b), tantôt par //et//, lorsque la traduction latine suit plus littéralement le texte original grec (c) :+La langue du Nouveau Testament présente aussi des emplois de καί introduisant des propositions complétives, par exemple dans  καὶ ἐγένετο καί, καὶ γίγνεται καί (« et il arrive / arriva que »), tournure typiquement biblique. En latin, le  κα ί « subordonnant » est rendu tantôt par l’asyndète (a), tantôt par un véritable subordonnant (b), tantôt par //et//, lorsque la traduction latine suit plus littéralement le texte original grec ( c ) :
  
  
Ligne 74: Ligne 73:
  
  
-  *(c) Luc. 8, 1 :  Καὶ ἐγένετο ἐν τῷ καθεξῆς **καὶ** αὐτὸς διώδευεν κατὰ πόλιν καὶ κώμην κηρύσσων καὶ εὐαγγελιζόμενος τὴν βασιλείαν τοῦ θεοῦ.\\ « Or, par la suite, Jésus faisait route à travers villes et villages ; il proclamait et annonçait la bonne nouvelle du Règne de Dieu. »  (trad. TOB)\\ //et// //factum est deinceps, **et** ipse iter faciebat per ciuitates et castella praedicans et euangelizans regnum// //Dei.// +  *( c ) Luc. 8, 1 :  Καὶ ἐγένετο ἐν τῷ καθεξῆς **καὶ** αὐτὸς διώδευεν κατὰ πόλιν καὶ κώμην κηρύσσων καὶ εὐαγγελιζόμενος τὴν βασιλείαν τοῦ θεοῦ.\\ « Or, par la suite, Jésus faisait route à travers villes et villages ; il proclamait et annonçait la bonne nouvelle du Règne de Dieu. »  (trad. TOB)\\ //et// //factum est deinceps, **et** ipse iter faciebat per ciuitates et castella praedicans et euangelizans regnum// //Dei.// 
  
  
Ligne 106: Ligne 105:
  
 \\  [[:dictionnaire:et5|Page précédente]] ou [[:dictionnaire:et|Retour au plan]] ou [[:dictionnaire:et7|Page suivante]] \\  [[:dictionnaire:et5|Page précédente]] ou [[:dictionnaire:et|Retour au plan]] ou [[:dictionnaire:et7|Page suivante]]
-